07 avril

Le 33e BIFFF démarre ce soir à Bozar !

It's back!

Il est de retour !
Et devrait faire mal, très mal, vu la programmation et la multitude d'expériences que ses organisateurs offrent cette année à ses fervents fidèles.
Lui, c'est le Festival International du Film Fantastique, de Science-fiction et Thriller de Bruxelles (BIFFF). Et ses adeptes n'auront qu'une religion pendant treize jours : celle du cinéma de genre. Un cinéma singulier à conjuguer au pluriel tant les films qui seront projetés cette année partiront à nouveau dans bien des directions où zombies, loups garous et vampires ne seront pas en reste.

 

affiche.jpg
La très belle affiche du BIFFF 2015, signée Servais

 

Ouvertures et Clôtures

Le BIFFF 2015 démarrera ce mardi 7 avril dans la salle Henry Le Bœuf (rebaptisée Ciné 1) du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles avec Burying the Ex, de Joe Dante. Un film gore déjanté que le père des Gremlins viendra présenter en personne. Il sera à cette occasion adoubé Chevalier de l'Ordre du Corbeau. Et c'est l'adaptation sino-hongkongaise The Taking of Tiger Mountain 3D, aux effets spéciaux énormes, qui ouvrira les hostilités dans la salle M (Ciné 2).
Le Festival mourra de sa belle mort le dimanche 19 avril avec l'annonce en salle Ciné 1 du palmarès des différentes compétitions (internationale, européenne, 7e parallèle et thriller), suivie de la projection de Big Game, film d'action américano-finnois avec Samuel L. Jackson en tête d'affiche. Et la diffusion, au Ciné 2, de In Order of Disappearance (Refroidis pour le titre français), un thriller du Norvégien Hans Petter Moland.

 

Joe Dante.jpg
Joe Dante, le père des Gremlins, sera au BIFFF ce soir !


Entre ces deux dates ? Deux semaines de folie que les BIFFFeurs ont attendu avec une impatience dingue. Ils ne manqueront pas, une fois de plus de faire de leur Festival un lieu magique à l'ambiance unique où chacun y trouve son compte de fort belle manière.

La Programmation

Rayon programmation, plus d'une centaine de films seront donnés à voir aux festivaliers. Des longs métrages qui abordent des questions très actuelles. Pas mal de films asiatiques comme à l'accoutumée. Avec, notamment, une rétrospective sur les films hongkongais d'arts martiaux avec pratiquement un film par soirée, trois autres métrages hongkongais et un hommage au cinéma coréen. La rétro Hong-Kong débutera avec un des plus grands Bruce Lee - La fureur du dragon - et se clôturera avec le dernier Wong Kar Wai - The Grandmaster. Quant à l'hommage au cinéma coréen, il verra notamment la projection, gratuite, des énormes Chaser et Memories of Murder, ainsi que du film The Housemaid. On assistera aussi à une projection de Courts Mais Trash, à un focus sur le cinéma argentin et place sera faite au cinéma latino-américain. Les kids ne seront pas oubliés, plusieurs séances destinées aux plus de 12 ans et même aux plus de six ans étant prévues au programme, avec une Matinée enfantine, notamment. Les plus grands auront droit à une bonne dose de sensations fortes avec le retour de Midnight Extremes costauds, ou encore à une Nuit fantastique où les plus mordus enchaîneront quatre films avant un petit-déjeuner bien mérité.

 

Frankenstein.jpg
Le Frankenstein de Bernard Rose, en compétition internationale


Ces films seront souvent présentés par leurs acteurs : réalisateurs, comédiens, scénaristes et producteurs, notamment, figurant parmi les invités du BIFFF. Des invités qui se prêteront au jeu des questions-réponses avec le public en salles Ciné 2 ou Ciné 3 (le Studio des Beaux-Arts).
Cette année verra aussi la deuxième édition du Marché de Coproduction internationale FRONTIÈRES et le lancement du Marché Européen du Film de Genre.

Plus qu'un festival de cinéma !

Si le BIFFF est d'abord un festival de cinéma, il est devenu, au fil des ans, le prétexte à l'organisation de nombreuses activités connexes. Nous pensons ici aux animations assurées par des troupes hautes en couleur. Aux master class données par des experts. Aux concours de maquillage corps et visage auxquels participent des artistes nationaux et internationaux. Au ZomBIFFF Day (les tout premiers ZomBIFFF'Lympics !, la Parade et la Night). Au Bal des Vampires, qui fêtera dignement cette année ses 30 ans à Tour & Taxis. Ainsi qu'au Concours de Cosplay européen, aux Gaming Madness Days (sept jours centrés autour des jeux vidéos et de plateaux, de master class et bien plus encore) aux expositions d'artistes de talent, à un Concours de nouvelles fantastiques ou encore aux dédicaces d'auteurs de bandes dessinées.

Rayon BDs, notons que l'affiche de cette année est une fois de plus mémorable, signée par l'auteur et dessinateur Jean-Claude Servais. Le Liégeois qui représente le mieux la nature a choisi, pour personnage central du visuel de ce 33e BIFFF, une bien jolie jeune femme pour le moins envoutante. Comme l'édition 2015 du Festival ? Oui, plus que probablement !

N'hésitez pas à lire notre interview de quatre organisateurs du Festival !
Le programme, c'est ici, et pour plus d'infos, direction le site du BIFFF.

07:48 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Présentations de festivals | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bifff, festival, film, fantastique, 2015 | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.