19 déc.

Ce jour-là, le FIFF 2016 était lancé !

Aujourd'hui, rapatriement sur En cinémascope d'un article non publié à l'aube de l'édition 2016 du Festival International du Film Francophone de Namur !
Non-publication due à divers soucis de mise en ligne.

->

Comme chaque année depuis 30 ans maintenant, la ville de Namur s’apprête à fêter le cinéma avec son Festival International du Film Francophone, le FIFF.
Et comme toutes les autres éditions avant elle, cette 31e ne manquera pas de surprises, de découvertes et de rencontres en tout genre.

Du 30 septembre au 6 octobre, Namur et ses cinéphiles vibreront au rythme du 7e Art francophone, un cinéma que le spectateur a la joie de découvrir toujours plus riche d’année en année.

01=Le FIFF est lancé ce 30 septembre !.png
Le FIFF est lancé ce 30 septembre !


Les objectifs du Festival ont toujours été clairs : fêter le cinéma en mettant la Francophonie en avant dans une optique de diversité culturelle, éduquer au cinéma par le cinéma (pour preuve les différentes activités et différents ateliers proposés pour les plus jeunes via le FIFF Campus, notamment), organiser des plateformes de rencontres entre professionnels afin de forger le cinéma de demain et, surtout, faire découvrir toujours plus de films et d'acteurs du cinéma ! C’est pourquoi chaque année, le FIFF est fort d’une programmation de plus de 150 longs-métrages et courts-métrages de fiction, documentaires, d'animation ou encore de clips musicaux.

Les films d'Ouverture et de Clôture

Cette année, ce sont les frères Dardenne et leur forcément cannoise Fille inconnue qui ouvriront le Festival. Ce vendredi 30 septembre, donc, à partir de 20 heures dans les deux principaux lieux de projection du FIFF que sont les cinémas Caméo et Eldorado et, pour les festivaliers, à partir de 21h15 au cinéma Acinapolis.
La Fille inconnue nous narre l'histoire de Jenny (Adèle Haenel), une jeune généraliste qui fera tout pour découvrir l'identité d'une jeune fille décédée après avoir trouvé close la porte de son cabinet. L'actrice française - une des plus douées de sa génération - est pour le moins bien entourée à l'écran par pas mal d'acteurs des Frères : Olivier Gourmet - magistral une fois de plus -, Jérémie Renier, Fabrizio Rongione et Christelle Cornil, notamment.

02=Adèle Haenel et les Dardenne ouvrent le FIFF ce soir !.jpg
Adèle Haenel et les Dardenne ouvrent le FIFF ce soir !


Et c'est le film français Divines, Caméra d'Or à Cannes cette année, qui clôturera le Festival le jeudi 6 octobre. Sa réalisatrice, Houda Benyamina, nous invite à suivre l'itinéraire de Dounia, une banlieusarde qui choisit, avec sa meilleure amie, de suivre les traces d'une dealeuse et verra sa vie chamboulée par la rencontre d'un jeune danseur.
Tout comme La Fille inconnue, Divines sera présenté par l'équipe du film, au même titre que de nombreux autres métrages du Festival.
Plus que jamais, nous vous invitons chaleureusement à oser le cinéma francophone et la rencontre avec ses artisans, présents en nombre dans la capitale wallonne !

Un Coup de Cœur 2016... fantastique !

Comme tout festival de cinéma qui se respecte, le FIFF met chaque année en avant son coup de cœur. Il peut être acteur ou réalisateur - voire les deux - et voit sa carrière mise en avant durant le Festival.
Pour cette 31e édition, le festival namurois a décidé de jeter son dévolu sur Sergi Lopez.
Nul besoin de présenter cet immense acteur espagnol qui a su distiller son talent et son accent dans bon nombre de monuments du cinéma français et international. La liste est longue mais parmi les films qui ont compté pour notre rédaction, nous pourrions citer l’angoissant et prenant Harry, un ami qui vous veut du bien (Dominik Moll - 2001) pour lequel il avait remporté le César du Meilleur Acteur), le fantastique (dans tous les sens du terme) Labyrinthe de Pan (Benicio Del Toro - 2006) ou encore le plus récent Tango Libre (Frédéric Fonteyne - 2012). Notons que le réalisateur belge Frédéric Fonteyne avait déjà dirigé López dans Une liaison pornographique, 13 ans auparavant.

03=Cette année, Le Festival a un Coup de Cœur pour Sergi López !.jpg
Cette année, Le Festival a un Coup de Cœur pour Sergi López !


Cette année, l'acteur catalan revient donc à Namur avec En amont du fleuve de Marion Hansel et Orpheline d’Arnaud des Pallières, tous deux présentés en Compétition Officielle. En tant que Coup de Cœur, Sergi López s'est vu confier la difficile mission de sélectionner deux titres de sa filmographie qu’il a envie de partager avec les festivaliers namurois. Son choix s'est porté sur Western (1997) de Manuel Poirier et Une liaison pornographique (1999) de Frédéric Fonteyne, où le couple improbable mais irrésistible Lopez-Baye crève littéralement l’écran.

Les Jurys

Un festival ne serait rien sans les récompenses qu’il décerne. C’est pourquoi différents jurys auront la lourde tâche de remettre les célèbres Bayard D’Or aux métrages en compétition.
Le jury longs-métrages sera présidé par Bouli Lanners, habitué du festival et véritable « gueule » du cinéma belge et français aussi bien devant que derrière la caméra.

Le jury de la catégorie courts-métrages sera quant à lui présidé par la ravissante Audrey Fleurot. On ne présente plus cette actrice enchaînant films sur séries depuis un bon moment. Elle est parvenue à écrire en lettres majuscules son nom dans le paysage cinématographique français depuis plus de 10 ans, passant du comique (qui ne se souvient pas de la Dame du Lac dans la série Kaamelott ?) aux rôles bien plus sombres comme celui de l’avocate arriviste Joséphine Karlsson de la série Engrenages. Le cinéma lui a également assuré une reconnaissance grâce à des films comme Intouchables en 2011 ou encore La confrérie des larmes en 2013, où elle partageait l’affiche avec Jérémie Renier et un certain… Bouli Lanners.

04=La belle Audrey Fleurot fera partie du Jury Courts-Métrages.jpg
La belle Audrey Fleurot fera partie du Jury Courts-Métrages


Enfin, les autres jurys qui récompenseront les lauréats 2016 porteront une certaine marque de fabrique du FIFF. Comme chaque année, le Jury Émile Cantillon décernera ainsi le Prix de la Meilleure Première œuvre et le Prix Découverte sera remis par des étudiants en cinéma âgés de 18 à 25 ans et issus des quatre coins de la Francophonie.
Et place à la jeunesse toujours avec le Jury Junior, dont les membres sont des élèves de première secondaire. Il récompensera un film issu d’une sélection spécialement élaborée pour ces cinéphiles en herbe, qui ne manqueront d'exprimer leur sens critique.

Le Meilleur Long-Métrage belge inédit sera choisi par le jury Cinévox.

Enfin, pour la seconde année, un Prix de la Critique sera décerné par un jury composé de trois journalistes issus de l’UCC (Union de la Critique de Cinéma) et de l’UPCB (Union de la Presse Cinématographique Belge).

Infos pratiques

Quand ? Du vendredi 30 septembre au jeudi 6 octobre 2016
Où ? Aux cinéma Caméo, Eldorado et Acinapolis et au Chapiteau, Place d'Armes, principalement
Combien ? 30 € pour le FIFFPass hebdomadaire et 8 € pour le FIFFPass quotidien, les séances de 15h à 20h étant gratuites pour les 15-20 ans via le stand Solidaris du Chapiteau.

Plus d'infos sur www.fiff.be

Excellent Festival à toutes et à tous !

Guillaume Triplet et Jean-Philippe Thiriart

18:44 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Présentations de festivals | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fiff, festival, international, film, francophone, namur, adele, haenel, sergi, lopez, dardenne | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.