09 sept.

CA t’apprendra à faire le clown !

De Andy Muschietti (D’après le roman de Stephen King)
Avec Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher, Sophia Lillis
Drame horrifique
2h15

Cote : ***

ça,ca,it,stephen,king,derry,andy,muschietti,mama,skarsgard


Ça vient de sortir. C'est bouillant. Pesant. Planant.
Flottant, violent, intrigant, retournant, à l'humour… décapant !

Adaptation du roman éponyme de Stephen King sorti en 1986, Ça n’est que le deuxième film du réalisateur argentin Andy Muschietti, qui s’était fait connaitre du grand public en 2013 avec son virevoltant Mama. Un gros succès tant public que critique pour ce film lauréat du Prix du Meilleur Film au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer en 2013.

L’acteur principal du film, Bill Skarsgård, n’est autre que le fils de l’Avenger Stellan Skarsgård. Le jeune comédien de 27 ans joue ici le rôle de Grippe-Sou, un clown pas si marrant que ne pourraient le penser petits et grands. Jaeden Lieberher joue le rôle de Bill Denbrough, adolescent de quatorze ans à la mèche rebelle et à la sensibilité exacerbée qui accroche fortement le spectateur. Il manque certainement encore d’assurance mais ce film n’a, de toute évidence, pas pour ambition de nous rassurer. Le troisième acteur ou plutôt actrice dont il faudra sans doute suivre l’évolution ces prochaines années est Sophia Lillis. Elle campe le rôle de Beverly Marsh, jeune fille déjà bien dans ses baskets qui, pour échapper à un père tyrannique, a dû grandir plus vite que les enfants de son âge. Elle rejoindra une bande de six garçons pour tenter de faire faire face à leurs plus inavouables peurs.

ça,ca,it,stephen,king,derry,andy,muschietti,mama,skarsgard


Ça appartient au genre horrifique mais nous rejoignons le réalisateur, qui préfère d’abord parler de film dramatique avant de parler de film d’horreur. En effet, les moments d’horreur sont bien présents tout au long du film mais l’histoire se base d’abord sur une série de drames qui ont touché la petite ville de Derry. Par ailleurs, ce film joue aussi fortement sur la tension psychologique. Cette tension est tangible entre enfants - présentés comme des personnes normales et assez équilibrées - et adultes - tous présentés, cette fois, comme des êtres largement déséquilibrés aux pulsions pratiquement incontrôlables. Ce qui a pour conséquence de rendre l’atmosphère du film très crispante. Les codes habituels du genre horrifique sont bien présents. Le spectateur sursautera plus d’une fois tout au long du film.

Cependant, il est également intéressant de noter que ce film présente des caractéristiques du thriller policier. La bande d’enfants souhaitera en effet comprendre les circonstances des disparitions d’enfants inexpliquées qui touchent leur petite ville tous les vingt-sept ans. Cette recherche leur fera découvrir l’horreur et les obligera à affronter leurs peurs les plus enfouies.

Les passages plus calmes alternent assez judicieusement avec les moments de tension tout au long du métrage. Ces instants plus joyeux à l’humour assez présent, quoique corrosif, qui viennent rythmer le film ne sont cependant pas une raison suffisante à nos yeux pour emmener vos bambins découvrir les aventures d’un clown à mille lieues de ceux que l’on voit dans les cirques.

Raphaël Pieters et Jean-Philippe Thiriart

 

16:44 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Critiques de films | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ça, ca, it, stephen, king, andy, muschietti, mama, derry, skarsgard | |  Facebook | |  Imprimer |

Écrire un commentaire