29 nov.

NUMÉRO UNE, efficace duo Tonie Marshall-Emmanuelle Devos

De Tonie Marshall
Avec Emmanuelle Devos, Suzanne Clément, Richard Berry, Benjamin Biolay
Comédie dramatique
1h40

Cote : **

numéro,une,emmanuelle,devos,tonie,marshall,richard,berry,benjamin,biolay


Numéro Une
, qui entame sa troisième semaine en salles, nous raconte l’histoire d’une femme (Emmanuelle Devos) qui tente de se hisser à la tête d’un groupe du CAC 40. La réalisatrice, Tonie Marhall (Vénus et Apollon, Tu veux ou tu veux pas) choisit ici de nous montrer les difficultés rencontrées par une femme désireuse de se faire une place au sein d’un milieu presqu’entièrement masculin. Depuis mai 2016, Isabelle Kocher est ainsi la première femme à diriger une entreprise du CAC 40. Elle est en effet la directrice générale du groupe énergétique Engie. Sophie Bellon a été la deuxième femme à diriger un membre du CAC 40. La troisième femme membre du CAC 40 à exercer des fonctions à un poste capital est Elisabeth Batinder, au sein du groupe de communication Publicis. Elle ne dirige pas le groupe mais en est la principale actionnaire. Ces trois femmes restent très minoritaires parmi les dirigeants de ces entreprises de premier plan.

numéro,une,emmanuelle,devos,tonie,marshall,richard,berry,benjamin,biolay


Tonie Marshall a choisi de mettre en scène les coulisses de l’accession, pour une femme, à une place de dirigeante dans un tel groupe. Ce film n’est pas biographique mais l’ingénieure brillante et volontaire Emmanuelle Blachey peut être comparée à Isabelle Kocher, ingénieure générale des mines.
Nous pouvons parler ici de casting trois étoiles. En effet, outre Emmanuelle Devos qui joue le rôle d’une femme battante et hyper compétente, on retrouve Suzanne Clément. L’actrice canadienne est apparue dans plusieurs films de Xavier Dolan (Laurence Anyways, J’ai tué ma mère, Mommy). Elle joue ici le rôle d’une conseillère amie d’Emmanuelle Blachey. Benjamin Biolay tient un rôle de séducteur. On retrouve également Richard Berry, qui campe ici le rôle du patron d’entreprise prêt à plusieurs coups bas afin de garder son poste.

numéro,une,emmanuelle,devos,tonie,marshall,richard,berry,benjamin,biolay
Emmanuelle Devos et Richard Berry


La mise en scène est assez simple mais efficace. On se trouve plongé dans les décors du quartier d’affaires « La Défense », à Paris, mais aussi au sein de la City, à Londres, et il nous a fallu quelques minutes pour réaliser que nous n’étions pas à Hong Kong mais bien au sein de la ville Lumière. L’histoire n’est pas particulièrement complexe, les résolutions des scandales qui éclaboussent les personnages du film étant sans doute un peu simplistes qu’elles ne le sont dans la réalité. Il n’en reste pas moins qu’Emmanuelle Devos et les autres acteurs expérimentés tirent ce film vers le haut et apportent à l’ensemble une certaine cohérence.

Raphaël Pieters et Jean-Philippe Thiriart

07:26 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Critiques de films | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : numéro, une, emmanuelle, devos, tonie, marshall, richard, berry, benjamin, biolay | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.