19 janv.

Suite des projections du SILENCE DE LORNA à partir de ce dimanche 21 janvier à Cinematek

Dans le cadre de la deuxième partie d'un cycle consacré à Jean-Pierre et Luc Dardenne, la Cinémathèque royale de Belgique projettera encore à quatre reprises un de leurs très beaux films : Le Silence de Lorna.
De ce dimanche 21 janvier (15h30) au jeudi 1er février pour être précis.

le,silence,de,lorna,dardenne,cannes,arta,dobroshi,jeremie,renier,olivier,gourmet,fabrizio,rongione,cinematek,cinematheque,royale,belgique

Notre critique

Le Silence de Lorna

1h46
De Jean-Pierre et Luc Dardenne (2008).
Avec Arta Dobroshi, Jeremie Renier, Fabrizio Rongione
Mais aussi Alban Ukaj, Morgan Marinne, Olivier Gourmet

Cote : ***

Prix du scénario à Cannes et nominé aux César 2009 du meilleur film étranger, Le silence de Lorna est un film sans bavure mené à une allure modérée. Un film qui permet de bien ressentir les émotions des différents protagonistes.
Cette cadence se poursuit tout au long du film. Comme toujours avec les frères Dardenne, beaucoup de scènes sont tournées caméra à l'épaule, ce qui crée une intimité très forte et nous rapproche davantage encore des personnages. Ce film devait participer, selon nous, à l’attraction d’un public plus large vers le cinéma des Dardenne.

le,silence,de,lorna,dardenne,cannes,arta,dobroshi,jeremie,renier,olivier,gourmet,fabrizio,rongione,cinematek,cinematheque,royale,belgique
Arta Dobroshi bien entourée au Festival de Cannes


Parfois, les choses se passent comme on les avait prévues au départ. Parfois, les actes posés sont alors irréversibles. Parfois, il devient plus qu'impossible de revenir en arrière. Parfois...
Lorna est une bombe à retardement susceptible d’exploser à tout moment, tant le silence peut s’avérer mortel. Ne parle-t-on pas, bien souvent - certes à tort et à travers - d’un « silence de mort » ? Ce silence tue et on se demande au final à qui il bénéficie.

Jean-Philippe Thiriart

10:36 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Critiques de films | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le, silence, de, lorna, dardenne, cannes, arta, dobroshi, jeremie, renier, olivier, gourmet, fabrizio, rongione, cinematek, cinematheque, royale, belgique | |  Facebook | |  Imprimer |

03 janv.

Projection de MISSION ce soir à Cinematek - Notre interview filmée du réalisateur Roland Joffé

A l’occasion de la sortie en DVD du documentaire Marquis de Wavrin, du manoir à la jungle, relatant la vie de l’explorateur et cinéaste Robert de Wavrin, qui, à la fin des années 1920, est le premier blanc à filmer au nord de la forêt Amazonienne, CINEMATEK nous embarque pour un voyage le long du fleuve Amazone et de sa jungle touffue. Ce soir à 19h dans la Salle Ledoux, projection de Mission, le film spectaculaire à message humaniste réalisé par Roland Joffé, avec Jeremy Irons et Robert De Niro.

mission,roland,joffe,cinematek,dechirure,cite,joie,bifff,festival,international,film,fantastique,bruxelles,salle,ledoux
Roland Joffé et Robert De Niro sur le tournage de Mission


Palme d’Or 1986, cette œuvre nous conte l’histoire, dans l'Amérique du Sud du 18e siècle, d’un missionnaire jésuite partagé entre son devoir d'obéissance envers le clergé central et son amour pour le peuple indien Guarani qu'il protège contre la domination espagnole et portugaise.

Nous avons eu la chance voici quelques années d’interviewer Roland Joffé au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF). Un Roland Joffé en verve avec lequel nous allions retracer son parcours de cinéaste? Réalisateur de The Killing (La Déchirure) - lauréat de trois Oscar -, de Mission, donc, et de City of Joy (La Cité de la Joie), pour ne citer que trois de ses films, Roland Joffé s'est entretenu avec nous pendant une vingtaine de minutes.

Il nous parle d’abord des difficultés qu'il a éprouvées à gérer le succès de La Déchirure et de La Cité de la Joie, avant de nous déconcerter quelque peu lorsqu'on lui demande s'il se considère comme un cinéaste du réel.


Il évoque ensuite le duo d'exception qu'il a formé avec Ennio Morricone, allant jusqu'à imiter celui qui est et restera sans doute à jamais un des plus grands compositeurs de musiques de films. Le tout dans un italien de qualité et en poussant un peu la chansonnette.


Par après, il nous explique en quoi ses études de théâtre ont influencé sa direction d'acteurs, et nous accorde qu'il est véritablement un cinéaste engagé, nous expliquant en quoi il fait partie de cette famille de réalisateurs.



Enfin, c’est avec beaucoup d’affection qu’il nous parle de certains des grands acteurs qu'il a dirigés. Et nous dit en quoi ils sont différents. Nous pensons ici à Robert de Niro, Jeremy Irons, Paul Newman et Patricia Arquette.


Bonne projection ce soir et belle (re)découverte de l’œuvre de Roland Joffé !

Jean-Philippe Thiriart

27 déc.

Le 11e Be Film Festival a démarré à Bozar et à la Cinematèque !

Encore quatre jours de fêtes et de cinéma au Palais des Beaux-Arts et à la Cinémathèque ! Au programme : une série d’avant-premières, une rétrospective des films belges sortis au cours de l’année 2015 ainsi que de nombreuses animations. Sans oublier la soirée du Nouvel An qui se tiendra pour la première fois à Bozar afin de clôturer cette année en beauté ! Films, concerts, rencontres avec de nombreux invités, rendez-vous « familles », convivialité... pour fêter le cinéma belge comme il se doit !

01.jpg


Depuis plus de 10 ans, le Be Film Festival propose un rendez-vous cinématographique et festif en compagnie des grandes personnalités du cinéma belge. Son objectif reste inchangé : innover, inventer et penser au spectateur. Au programme : une rétrospective éclectique des films du nord et du sud, des réalisateurs présents en chair et en masse et une bonne drache d’avant-premières made in Belgium.

Le cinéma belge se porte très bien et cette nouvelle édition va une fois encore le prouver. Sous le bienveillant parrainage de Jaco van Dormael, les réalisateurs de la nouvelle vague du cinéma belge viennent présenter leur premier long : des films fougueux, audacieux et totalement maitrisés.

Et parce que le Be film festival ne se passe pas qu’en salle, les Dj sets s'enchaîneront et possibilité sera donnée de passer le réveillon de Nouvel an au Palais des Beaux-Arts !

P
résenter toute la diversité de la production nationale sortie au cours de l’année écoulée, faire découvrir la production francophone et néerlandophone aux spectateurs bruxellois ou de passage à Bruxelles, donner un rendez-vous festif ET professionnel au monde du 7e art belge, et offrir en avant-première les films belges de 2016 : voilà les grands objectifs du Be Film Festival !

02.jpg


Une Master Class Jaco Van Dormael

Jaco Van Dormael est le parrain de cette édition 2015 du Be Film Festival.
Le cinéaste viendra présenter son dernier film : Le Tout Nouveau Testament. Il reviendra également en détails sur son impressionnante carrière lors d’une Master Class exceptionnelle le mardi 29 décembre. (inscriptions via masterclass@befilmfestival.be)

Rencontre avec Guillaume Senez et Valéry Rosier

Parmi les nombreux invités du Festival, Guillaume Senez, réalisateur de Keeper, parlera de son expérience et plus spécifiquement du passage du court au long métrage, le lundi 28 décembre. Valéry Rosier, réal de Parasol, également projeté cette année au Festival, sera présent à ses côtés. (les inscriptions se font, à nouveau, via masterclass@befilmfestival.be)

03.jpg
Je me tue à le dire, de Xavier Seron


En salles

Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges à travers une sélection très variée : de l’adrénaline avec Black, D’Ardennen et Waste Land, en passant par les séances familles avec Éclaireurs et Les Oiseaux de passage, la comédie avec Je suis mort mais j’ai des amis, Paradise Trips et bien d’autres rendez-vous parmi lesquels la projection de Je me tue à le dire, de Xavier Seron, à (re)vivre intensément au Festival.

En outre, pour célébrer la diversité de la production nationale, le BE Film a lancé une vaste campagne de communication sur les réseaux sociaux afin de déterminer le film belge le plus plébiscité par le public. Et c'est C'est arrivé près de chez vous qui a été élu ! Le film sera projeté le lundi 28 décembre à 22 heures.

04.jpg
C'est arrivé près de chez vous sera projeté lors d'une séance spéciale

12:23 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Présentations de festivals | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : be, film, festival, bozar, cinematek, poelvoorde | |  Facebook | |  Imprimer |

27 août

Jaco Van Dormael à la Cinematek !

19:17 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaco, van, dormael, cinematek, toto, heros | |  Facebook | |  Imprimer |