12 févr.

Retour sur les Magritte du cinéma en 6 vidéos & Concours Exclusif

Le samedi 3 février dernier au Square, à Bruxelles, a été célébrée la 8e cérémonie des Magritte du cinéma. Insyriated (Une famille syrienne) est le grand gagnant de la soirée avec six Magritte remportés pour autant de nominations. « Carton plein » donc, comme le confirmera le réalisateur du film, Philippe Van Leeuw, qui repart personnellement avec les statuettes des Meilleurs Film, Réalisateur et Scénariste.

Nous étions présents aux Magritte avec ProximusTV.be et avons réalisés, à cette occasion, un reportage et cinq capsules vidéo.


Concours Exclusif : 10 x 5 films à gagner avec UniversCine !

Envie de gagner un des 10 pass mis en jeu pour 5 films sur la plateforme cinéma UniversCine.be ? Rien de plus facile !
Il vous suffit d'envoyer un mail, avant le 15 février à minuit, à jeanphilippe.thiriart@gmail.com, dans lequel vous complétez la phrase :
« Pour moi, le cinéma belge, c'est... ».
10 réponses seront tirées au sort, pour autant de pass cinéma remportés !
Les gagnants seront avertis par mail et recevront un code d'accès unique.


Notre reportage et nos capsules vidéo

Les Magritte 2018 from Skynet iMotion Activities on Vimeo.

 

 

 

 

 



Et n’hésitez pas à découvrir l’article de Valérie Nimal pour ProximusTV.be sur le palmarès des Magritte 2018 !

Jean-Philippe Thiriart

Retour sur les Magritte du cinéma en 6 vidéos & Concours Exclusif

Le samedi 3 février dernier au Square, à Bruxelles, a été célébrée la 8e cérémonie des Magritte du cinéma. Insyriated (Une famille syrienne) est le grand gagnant de la soirée avec six Magritte remportés pour autant de nominations. « Carton plein » donc, comme le confirmera le réalisateur du film, Philippe Van Leeuw, qui repart personnellement avec les statuettes des Meilleurs Film, Réalisateur et Scénariste.

Nous étions présents aux Magritte avec ProximusTV.be et avons réalisés, à cette occasion, un reportage et cinq capsules vidéo.


Concours Exclusif : 10 x 5 films à gagner avec UniversCine !

Envie de gagner un des 10 pass mis en jeu pour 5 films sur la plateforme cinéma UniversCine.be ? Rien de plus facile !
Il vous suffit d'envoyer un mail, avant le 15 février à minuit, à jeanphilippe.thiriart@gmail.com, dans lequel vous complétez la phrase :
« Pour moi, le cinéma belge, c'est... ».
10 réponses seront tirées au sort, pour autant de pass cinéma remportés !
Les gagnants seront avertis par mail et recevront un code d'accès unique.


Notre reportage et nos capsules vidéo

Les Magritte 2018 from Skynet iMotion Activities on Vimeo.

 

 

 

 

 



Et n’hésitez pas à découvrir l’article de Valérie Nimal pour ProximusTV.be sur le palmarès des Magritte 2018 !

Jean-Philippe Thiriart

12 févr.

Les Magritte - Interview express de Didier Reynders

Didier Reynders (800x536).jpg

En cinémascope : Monsieur Reynders, l'année passée, vous nous parliez du tax shelter avec Rien à déclarer. Vous citiez le montant de quatre millions d'euros d'investissements en Belgique sur 4,5 millions de tax shelter. Comment voyez-vous l'évolution de ce système, un an plus tard ?

Didier Reynders : Il s'agit, d'abord, de continuer. De continuer ce qu'on a fait. D'abord avec le cinéma, c'est vrai, francophone au départ. Puis la télévision et maintenant le cinéma flamand depuis plusieurs années. Et cette année, avec un succès énorme puisqu'on se retrouve même avec une nomination aux Oscar pour un film soutenu également par le tax shelter. Et je dirais que l'évolution, c'est de continuer dans la même direction et puis d'aller probablement vers d'autres types de supports. Je pense notamment au spectacle vivant.

Il y a les demandes des producteurs pour ouvrir encore un peu le système du tax shelter dans le cinéma. Il y a aussi des demandes pour aller, comme je l'ai dit, vers le spectacle vivant. Je crois qu'on doit se rendre compte en tout cas que c'est une mesure qui rapporte à tout le monde. Qui permet de faire vivre énormément de personnes : réalisateurs, techniciens, acteurs, actrices, dans le monde du cinéma. Mais aussi toute une série d'autres intervenants autour et à l'entour du cinéma sans que ça ne coûte réellement à l'État. Les retombées sont vraiment là. J'espère qu'on va pouvoir renforcer encore la démarche dans les prochaines années.

Pouvez-vous nous parler de la co-production entre la Belgique flamande et la Belgique francophone ainsi que de la Belgique avec l'étranger ?

Je crois qu'on a vraiment à être fier de ce que l'on fait aujourd'hui en Belgique, de part et d'autre de la frontière linguistique. Mais aussi lorsque des co-producteurs du nord et du sud du pays s'unissent pour porter un projet. En mettant ensemble des talents. C'est une des très grandes réussites du film Rundskop par exemple, auquel je souhaite beaucoup de succès aux Oscar !

Est-ce que vous vous décririez comme cinéphile, cinéphage ou un peu les deux à la fois ?

Un peu les deux. Mais par à-coups parce que manifestement, avec la vie que l'on mène, la présence dans les salles obscures est un peu moins là. On a peut-être moins l'occasion d'être réellement dans les cinémas. Mais je regarde beaucoup de films en DVDs, à la télévision. Et viennent heureusement s'ajouter une série de projections à l'occasion d'événements. C'est comme ça que j'ai découvert Rundskop par exemple, à l'occasion de la présentation pour le tax-shelter. Et ce fut un véritable coup de cœur !

13:14 Écrit par Jean-Philippe Thiriart dans Bilans de festivals, Interviews | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reynders, didier, magritte, cinema | |  Facebook | |  Imprimer |